Une messagerie santé interopérable en 2011 ?

Publié le par C Bohec

La transmission de données médicales entre médecins, entre laboratoires d'analyse et médecins ne peut se faire par une messagerie internet banale. En effet le manque de sécurité des mails transitants sur la toile  est trop problématique. Un certain nombre de messageries sécurisées (où le contenu transite sur le web de façon crypté) existent mais s'il est aisé de communiqué quand votre correspondant possède la même messagerie que vous, les difficulté commencent quand cela n'est pas le cas, en effet les 2 applications doivent pouvoir être inter-opérables c'est à dire communiquer entre elles.

 

A lire sur i-med un article décapant sur les messageries sécurisées et leur inter-opérabilité montrant toute l'étendue du problème.

 

"Élisabeth Hubert vient de présenter les principales orientations de son rapport sur la médecine de proximité, mission dont elle avait été chargée en avril 2010 par le Président de la République. Elle fait un certain nombre de propositions concernant la e-santé. Ainsi, selon le rapport, il faut « développer une messagerie sécurisée et interopérable dès 2011 » !
Est-il possible de mitonner ce plat en si peu de temps ?" (...)

 

Lire l'article complet

Publié dans DCC-DMP-NTIC

Commenter cet article