Un enfant après un cancer du sein : est-ce dangereux ?

Publié le par C Bohec

http://www.jim.fr/images/bandeau/logo.pngDe plus en plus de jeunes femmes, guéries d’un cancer du sein, souhaitent mener à bien une grossesse.

Si aucune étude n’a démontré la nocivité de la grossesse après antécédent de cancer du sein le doute persiste : toutes reposent sur de faibles échantillons.

 

Les tables de pronostic en fonction de nombreux paramètres (âge, stade, récepteurs, traitements, etc.)  pèchent par un excès d’optimisme pour les femmes jeunes et ne considèrent que la survie à 10 ans.

 

A partir de registres de cancers et de naissance (Singapour et Suède) soit plus de 11 millions de femmes  ont pu être colligés les accouchements survenus au moins un an après un diagnostic de cancer du sein. Leur devenir a été comparé à des femmes ayant eu un cancer du sein sans grossesses ultérieures. Les cohortes suivies ont été de plus de 9 000  femmes de moins de 40 ans.

La conclusion de cette étude était qu'il ne semblait pas avoir de différence de survie entre  les femmes qui avaient eu une grossesse  après leur cancer du sein et celles qui n'en avaient pas eux même si elles avait  des risques de mortalité risques plus élevés que les jeunes femmes de la population générale.  La conclusion des auteurs était que cette étude peut être un atout précieux pour les estimations de la mortalité de routine.

 

Verkooijen HM et coll. : Effect of childbirth after treatment on long-term survival from breast cancer. Brit J Surg., 2010;97:1253-1259 (Résumé en anglais)


Lire la synthèse sur le journal international de la médecine  (inscription gratuite des professionnels de santé)

 


Publié dans Patients

Commenter cet article