Un cancer et une si grosse fatigue ....

Publié le par C Bohec

La "fatigue soudaine" est fréquemment évoquée par les patientes/tes. Mais les études sont rares sur le sujet.
 
 
 Un article paru dans la revue "Supportive Care in Cancer " analyse la prévalence des symptômes d'épuisement et de fatigue des patientes atteintes d'un cancer du sein et traitées par chimiothérapie en ambulatoire  (étude transversale incluant 114 participantes âgées de 31-67 ans).
 
 
 Environ la moitié (46%) des patientes  ont connu une fatigue soudaine. La majorité d'entre-elles (81%) ont déclaré plus d'un  épisode par jour, et pour près de 70% les épisodes ont duré 60 minutes ou moins.  
 
 

Cette soudaine fatigue se produisait le plus souvent dans la journée pendant la période d'activité  c'est à dire entre 10 heures-17 heures, terrassant les patientes et les obligeant à arrêter immédiatement ce qu'elles faisaient et à rechercher un repos immédiat. 

 

 Ces épisodes étaient décrits comme  un épuisement brusque fréquemment  accompagné d'autres symptômes (dans 66% des cas). L'intensité de la fatigue avant, pendant et après un épisode spécifique était respectivement de 5, 9 et 5 sur une échelle de 0-10 (où 10 est l’intensité la plus élevée).

La conclusion des auteurs est qu'il faut  reconnaitre ce "syndrome de  fatigue soudaine", qui englobe  une l'apparition brutale, un 'épuisement transitoire, et des symptômes multiples associés, pouvant se répéter dans la journée et particulièrement en période d'activité.  Il leur semble important qu'il soit parfaitement connu et identifié par les  professionnels de l'oncologie et par les patients afin qu'ils puissent  le contrôler au mieux et prévenir les dommages. 

 

Même si cette étude est limitée (patientes atteintes de cancer du sein, prises en charge dans 1  établissement, effectifs limités, biais méthodologiques possibles) elle apporte des éléments plus "objectifs" permettant de mieux caractériser ces symptômes fréquemment rapportés par les malades. Cela peut effectivement permettre une meilleure information et un meilleur accompagnement des patients dans leur gestion de ces épisodes  handicapants 

 

Source :

"Definition, prevalence and characteristics of sudden exhaustion: a possible syndrome of fatigue in cancer ? "

Horng-Shiuann Wu and Jean E. Davis

Supportive Care in Cancer  2012, DOI: 10.1007/s00520-012-1555-z

 

 

 

Publié dans Patients

Commenter cet article