Tableaux de bord des réseaux régionaux de cancérologie : à quoi cela sert ?

Publié le par C Bohec

http://www.e-cancer.fr/images/stories/Publications/tdbrrc.jpgL'Institut National du cancer publie un rapport synthétisant les données issues des tableaux de bord (TdB) des Réseaux Régionaux de Cancérologie (RRC).  

Ces réseaux sont chargés d'offrir un cadre commun et des outils aux professionnels de santé en vue d'harmoniser et d'améliorer les pratiques régionales de prise en charge des patients atteints de cancer.

 

Le rapport  se veut le reflet du  degré de réalisation par les RRC de leurs missions (= 26 pages de circulaire !!) et permet également de faire remonter les données d'activité des centres de coordination en cancérologie (3C) des établissements de santé autorisés au traitement des cancers.

Notamment du déploiement au sein des établissements traitant des patients atteints de cancer  des mesures transversales de qualité (action 19.1 de l'axe soins du Plan cancer 2009-2013) qui sont :
- la mise en place du dispositif d'annonce
- la garantie que la proposition thérapeutique soit fondée sur une concertation pluridisciplinaire
- la diffusion des référentiels de pratiques cliniques
- la remise aux patients d'un programme personnalisé de soins (PPS)
- l'accès aux soins complémentaires et d'accompagnement des malades
- l'accès aux traitements innovants et aux essais cliniques

Selon l'INCa la synthèse des données issues des TdB des RRC "souligne les résultats clés qui permettent de mesurer la progression des actions conduites au sein des RRC sous l’impulsion de leur équipe de coordination" (ndlr : vite vite regarder où se situe  la Bretagne  ? : plutôt pas si mal  !! à voir la page  117 avec la taille des équipes de coordination : petit mais costaud ? ).

 

Même si nombres d'indicateurs sont déclaratifs avec les risques inhérents de sur ou de sous estimation on remarque :

- La bonne couverture en termes de réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP)  : en quatre ans, le nombre de dossiers de patients enregistrés en RCP a été multiplié par 2,5. Les malades dont les dossiers ont été discutés ont ainsi pu bénéficier pour leurs prises en charge des avis  éclairés par les multiples compétences présentes lors de ces réunions (radiothérapeutes, oncologues médicaux, chirurgiens, spécialistes d'organe, radiologues etc ...)

 

Par contre il existe ce que l'on appelle pudiquement des "marges de progression":

- la mise en place du dispositif d’annonce est de 57 % ;
-la réalisation d’un bilan social dans le cadre du dispositif d’annonce est de 54 % ;
-la traçabilité par les établissements de la remise du PPS à chaque patient est de 28 % ;
-la transmission du PPS au médecin traitant du patient est de 16 %.

Le tableau de bord des RRC permet également de suivre la montée en charge du dossier communicant de cancérologie (DCC) service du dossier médical personnel (DMP).

 

Les tableaux de bord que remplissent chaque année  les cellules de coordination en cancérologie (les 3C) sont synthétisés (et complétés pour les missions qui les concernent) par les RRC  selon des grilles définies chaque année par l'INCa. Je dis bien chaque année car les tableaux de bord ne sont jamais identiques d'une année sur l'autre !!

 

Par contre les tableaux de bord ne pourront jamais refléter complétement les dynamiques variées qui s'opèrent  dans les régions au sein des territoires de santé et qui sont propres à chaque réseau régional .

 

Télécharger le communiqué de l'Inca 

Télécharger la synthèse des  tableaux de bord des RRC (activité 2009). 

Publié dans Plan Cancer

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article