Suspension de l'usage de la Pioglitazone (anti-diabétique) pour risque de cancer de la vessie

Publié le par C Bohec

http://www.afssaps.fr/design/afssaps/images/header/afssaps_logo.gifL’Afssaps a décidé  de suspendre l’utilisation en France des médicaments contenant de la pioglitazone (Actos® et Competact®). En effet, les résultats de l’étude réalisée par la CNAMTS, à la demande de l’Afssaps, qui viennent d’être rendus publics confirment une augmentation du risque de cancer de la vessie chez les patients traités par pioglitazone. Selon cette étude le risque de cancer de la vessie chez les diabétiques de type 2 utilisant la pioglitazone serait supérieur de 22 % à celui des diabétiques qui n’en utilisent pas. Ces chiffres confirment ceux d’une étude américaine.

On pourra néanmoins remarquer que la Revue Prescrire tirait déjà la sonnette d'alarme en décembre dernier et qu'en avril déjà la pioglitazone avait été jugée cancérigène par la commission de pharmacovigilance au vue de précédentes études, commission qui en avait alors recommandé le retrait. (cf l'article d'atoute)

On doit également souligner que cette molécule était déjà jugée par certains inutile pour son indication principale (n'ayant pas prouvé son intérêt pour prévenir les complications du diabète) et avec des effets secondaires importants.

Dans un communiqué de presse l'Afssaps recommande aux patients traités actuellement par un médicament contenant de la pioglitazone de ne pas arrêter leur traitement, ce qui entre nous risque de ne pas être évident vue la couverture médiatique, et de consulter leur médecin afin d’adapter leur traitement antidiabétique. Les médecins ne doivent plus prescrire de médicaments contenant de la pioglitazone (sic).

Selon le Dr JD Flaysakier, « une conférence de consensus  va définir les modalités pratiques de surveillance des patients exposés au risque. La difficulté tient au fait qu’il n’y a pas de dépistage facile du cancer vésical et qu’il est hors de question de procéder à des examens lourds et invasifs chez tous les patients. »

A lire :

Le dossier de l'AFSSAPS

Le communiqué de l'Institut National du Cancer

Pioglitazone (Actos®, Competact®), cancérigène ? La réponse est oui sur le site atoute.fr (Dr Dupagne)

Pioglitazone : suspension de l’utilisation Blog docteurjd.com Dr Jean daniel Flaysakier

Diabète : encore des données impliquant la pioglitazone à l’origine de cancers de la vessie (Actos° et associé à la metformine dans Competact°) Prescrire

L’AFSSAPS progresse avec Actos, mais reste en version 1.0 Atoute

Publié dans Cancérologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article