San Antonio 2010 THE congrès mondial sur le cancer du sein : les faits marquants "en français dans le texte"

Publié le par C Bohec

Plus de 4000 spécialistes  cliniciens/chercheurs  du traitement du cancer du sein se réunissent chaque année début décembre à San Antonio (USA) pour faire le point sur les avancées (ou échecs) des nouveaux traitements ou associations de traitements. C'est ce que les médecins apellent entre eux le SABCS (San Antonio Breast Cancer Symposium) ou plus simplement le "San Antonio".

 

France-cancer comme chaque année propose à deux spécialistes français qui y ont assisté d'en tirer la subtentifique moelle en en faisant une analyse critique. Cette année c'est le bien connu Pr Belkacemi (CHU Henri Mondor) et le Dr Trédan (CRLCC Léon Bérard de Lyon). Le constat cet année est plutôt décevant en terme d'avancées théerapeutiques.


Ils passent en revue :

1. Chirurgie ganglionnaire

L’un des temps forts pour les chirurgiens sénologues était la présentation des résultats de l’essai NASBP-B32 évaluant la valeur pronostique de l’atteinte micro ou macro métastatique du GS  ...

 

2. Chirurgie mammaire

 Il n’y a pas eu à San Antonio cette année de données permettant de changer les indications ou la pratique chirurgicale en sénologie. Le mini-symposium consacré à cette thématique (Lisa A. Newman) a mis l’accent sur les tendances des pratiques aux USA  ...

 

3. Radiothérapie et associations aux traitements médicaux

Pas vraiment d'avancées mais des mises au point ...

 

4. Hormonothérapie en situation adjuvante chez la femme ménopausée

Focus sur les inihibiteurs de l'aromatase et points sur les toxicitées comparées. ..

 

 5. Hormonothérapie en situation adjuvante chez la femme pré ménopausée

Les données de la méta analyse présentée ne permettent pas d’adjoindre de façon systématique un analogue de la LH-RH à l'hydroxytamixifene en situation pré ménopausique, surtout en cas d’aménorrhée post chimiothérapie. ..

 

6 Hormonothérapie et bisphosphonates en situation adjuvante

Ce fut essentiellement les résultats négatifs de l'étude AZURE(lire aussi : non le zometa  n'est pas retiré du marché) ...

 

7. Chimiothérapie néoadjuvante

La séance plénière du vendredi matin était particulièrement attendue avec les résultats des essais GEPARQUINTO, NEOSPHERE et NEOALTTO. Ces 3 essais concernaient des patientes ayant des tumeurs surexprimant HER2 et traitées en situation néoadjuvante (avant la permière chirurgie) avec de nouvelles molécules anti-HER2 : le lapatinib et le pertuzumab ...



8. Chimiothérapie adjuvante

L’année dernière, Silvy Laporte avait rapporté les résultats d’une méta-analyse ayant inclus 12 essais randomisés et plus de 20.000 patientes. Cette étude avait confirmé le bénéfice de l’ajout du docétaxel à une chimiothérapie adjuvante.. Cette année, le groupe BCIRG nous confirme ce bénéfice du docétaxel, avec les résultats du BCIRG001, avec une médiane de suivi de 10 ans ...



9. Traitement en phase métastatique

La bonne surprise du congrès de l’ASCO de cette année c’était l’apparition de l’éribuline : une molécule de la famille de l’halichondrine B ...



10. Nouvelles thérapeutiques et nouvelles stratégies

Comme cela a été précisé dans le chapitre sur la chimiothérapie adjuvante, les tumeurs dites « triple-négatives » ont été l’objet d’une attention particulière cette année sachant qu'il n'existe pas de standard thérapeutique dans ce groupe de patientes.

Pour finir il faut absolument parler des cellules tumorales circulantes (CTC). Deux présentations orales, une session de posters/discussion et de nombreux posters ont rapporté des résultats tout à fait encourageants ! ....

    

Le site du SABCS propose également l'ensemble des abstracts des communications, in english of course, après inscription (gratuite))

 

Publié dans Congrès

Commenter cet article