Médicaments miracles et cancer : alerte aux dérives sectaires

Publié le par C Bohec

secteLa Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) et l’Institut national du cancer (INCa) mènent une action de sensibilisation des patients atteints de cancer aux risques de dérives sectaires associés à certaines pratiques de soins. 

En éditant plaquette et affichettes ces 2 organismes espèrent attirer l'attention des patients et de leurs proches sur les dangers des mirages proposés.

Les messages sont clairs :

Attention si  on dénigre votre traitement et que l'on vous conseille de l'arrêter, si on vous propose des traitements présentés comme plus efficaces  que les traitements conventionnels ...

soyez vigilant si vos interlocuteurs abusent d’un langage pseudo-scientifique ou, au contraire, s’ils prétendent avoir découvert un principe très simple, si l’on vous propose d’agir à la fois sur le mental et sur le physique, si l’on vous conseille de vous couper de votre famille, de votre médecin, de votre entourage pour favoriser votre guérison ...

 

Cela aidera certainement à faire le tri alors que l'on voit fleurir des blogs sur les médecins alternatives les plus farfelues vantant des techniques ou médicaments en remplacement des techniques conventionnelles et c'est ce qui est catastrophique.

Le dernier et un des plus incroyables blog/site sur lequel je suis tombée écrivait hors tout postulat scientifique : "les tumeurs deviennent malignes, avec l'invasion d'un parasite et d'un solvant bien déterminés." "Quelle que soit la nature de votre cancer,  la levée complète des charges qui accablent votre système immunitaire, va le dégager comme par miracle."  "Lorsque le corps est très intoxiqué, pour guérir il faut être absolument sûr, grâce à des tests fiables comme les tests effectués au S______e" NDlr appareil du Dr (?) C : 390 euros quand même !!! et ainsi de suite ...

Cela porterait à sourire si ce n'était pas si dramatique.

Bien sur cela n'a rien à voir avec les médecines complémentaires ou médecins douces : homéopathie, plantes, vitamines, acupuncture, massages, ostéopathie…

De nombreux patients ont recours à ces médecines complémentaires et les équipes soignantes en sont parfaitement conscientes ... Si ces médecines peuvent apporter du réconfort au malade, elles ne peuvent en aucun cas remplacer les traitements habituels du cancer.

Certaines peuvent avoir des effets secondaires ou interagir avec les traitements prescrits par le médecin qui vous prend en charge pour votre cancer. Il est important d’en parler avec lui.

 

Accéder au dépliant (4p) et à l'affichette

Le site de la MIVILUDES

A lire également :

Cancer et gourous :informer et soutenir les patients, peut-être un secticide efficace (blog du dr JD Flaysakier)


 


Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article