Le cancer en France : quelle situation en 2011 ?

Publié le par C Bohec

http://www.e-cancer.fr/images/stories/Publications/situation_cancer_2011.gifL'Institut National du Cancer vient de publier pour la quatrième année consécutive un rapport sur la situation du cancer en France.

 Cet état des lieux 2011 de plus de 300 pages rassemble les résultats d’études et les données d’observations les plus récentes.

Cette publication se fait conjointement avec l’ouverture au public du portail des données du cancer sur le site de l’INCa (onglet Les données, www.lesdonnees.e-cancer.fr).

 

Epidémiologie

Incidence : 365 500 nouveaux cas de cancers estimés en 2011, 207 000 hommes et 158 500 femmes.

Les cancers de la prostate chez l’homme (71 000 cas incidents) et du sein chez la femme (53 000 cas) sont les plus fréquents. Viennent ensuite chez l’homme, les cancers du poumon et du côlon-rectum  et chez la femme, les cancers du côlon-rectum  et du poumon dont l'incidence ne cesse d'augmenter.


Mortalité : 147 500 décès par cancer estimés en 2011, 84 500 chez l’homme et 63 000 chez la femme. Pour la période 2004-2008, le cancer est la première cause de mortalité chez l’homme et la deuxième chez la femme. Chez l’homme, le cancer du poumon est la principale cause de décès par cancer, suivi par les cancers du côlon-rectum et de la prostate. Chez la femme, il s’agit du cancer du sein (11 500 décès) suivi par les cancers du côlon-rectum et du poumon.

 

Évolution récente : si l’on considère tous les cancers de façon confondue, l’incidence augmente alors que la mortalité diminue. Cependant les situations diffèrent selon les cancers.

 

Prévention et dépistage

En terme de prévention les mois passés sont caractérisés par le renforcement d’actions de santé publique, le lancement/la réédition de plans nationaux de santé et de campagne de communication (alcool, tabac, nutrition), ainsi que par la publication d’études et de recommandations (médecine du travail, environnement etc ...).

L’année 2011 a permis la poursuite de nombreuses expérimentations, évaluations et actions d’amélioration des dépistages organisés et non organisés des cancers. Les résultats de l’enquête barométrique concernant
les médecins généralistes et le dépistage des cancers sont disponibles.

 

Offre de soins

Plus de 732 000 patients (dont 53 % d’hommes) ont été traités spécifiquement pour un cancer en milieu hospitalier. Ce nombre de patients est en constante augmentation depuis 2005 (+ 6 % entre 2005 et 2010).

Près de 20 % des prises en charge hospitalières de court séjour sont des prises en charge pour traitement du cancer. Les séances (radiothérapie et chimiothérapie) représentent 85 % des prises en charge pour cancer.

 

On retiendra au niveau de l'offre de soins : des avancées en termes de qualité (guides de pratiques, recommandations), de  sécurité et d’organisation des soins (mises en conformité dans le cadre des procédures d'autorisation, accompagnement de centres de radiothérapie). La coordination du parcours de soins, la continuité de la prise en charge (notamment entre l’hôpital et la ville), ainsi que l’équité dans l’accès aux traitements et à l’innovation ont évolué favorablement au cours de ces deux années selon l'institut national du cancer. La démarche d'oncogériatrie progresse ...

 

Vivre avec et après un cancer

L’année 2011 est marquée par la mise en place d’actions visant à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d’un cancer et de leurs proches pendant et après la maladie. Une nouvelle convention AREAS
signée en 2011 comporte de nouvelles avancées, une campagne de communication a également été lancée. Le rapport détaille les autres mesures prises et les expérimentations mises en place.

 

La recherche

L’articulation forte entre la coordination des opérateurs de recherche menée par l’Alliance en sciences de la santé et de vie (Aviesan Cancer) et la programmation, le financement et la mise en oeuvre de cette programmation assurés par l’Institut national du cancer (INCa) s’est renforcée en 2011 et a bénéficié d’un effort sans précédent dans les investissements (budget pour les projets de recherche et les crédits d’équipements a été augmenté de 50 % par rapport à 2010).

 

En savoir plus (télécharger le rapport)

La situation du cancer en France en 2011 INCa novembre 2011 320 pages (15.57 MB)

Publié dans Epidémiologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article