La radiothérapie en 2010 : évolution et bilan

Publié le par C Bohec

http://www.e-cancer.fr/images/stories/Publications/observatoire_radiotherapie_2011_vignette.gifL'institut National du cancer publie le rapport d'enquête de l'Observatoire national de la radiothérapieet présente l’évolution 2007-2010 des équipements et moyens humains dédiés ainsi qu'un bilan des pratiques de prise en charge mises en œuvre fin 2010.

Le constat

160/172 centres de radiothérapie ouverts en 2010 ont participé à l’enquête de l’Observatoire.

. Entre 2007 et 2010 on constate une augmentation de 11% du nombre d’accélérateurs linéaires et une modernisation du parc de machine.

Si le nombre de patients traités restent à peu près stable autour de 120 000,  on observe notamment la montée en charge progressive de techniques modernes comme la radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité et de la radiothérapie guidée par l’image des techniques permettant de mieux cibler les cellules tumorales tout en prenant en compte les mouvements de la cible tumorale par exemple lors de la respiration.

Enfin si comme attendu le nombre de radiothérapeutes a peu bouger on constate des augmentations significatives des autres professionnels de santé oeuvrant en radiothérapie : Radiophysiciens (+30%), Dosimétristes (+9%), manipulateurs (+10%).

Pour ce qui est l'observation des pratiques un questionnairereprenant les 32 indicateurs qualité (soit une grande partie les critères d’agrément de radiothérapie) a été rempli.

Selon l'observatoire de la radiothérapie : "On constate une nette progression de la mise en œuvre des différents indicateurs avec un taux de réalisation moyen tous critères confondus de près de 89% (vs 83 % en 2009) avec notamment une progression importante de la mise en œuvre de la dosimétrie in vivo (+20 points) et du double calcul des unités moniteur (+18 points)."

Des points restent encore à améliorer

L'analyse des pratiques montre que s'il y a une nette progression des indicateurs parmi les plus importants certains restent encore, même s'ils s'améliorent en deçà de ce qui est attendu entre autres :

41 % : Dose délivrée aux organes critiques non présente dans le compte rendu de fin de traitement

38 % n'ont pas de double calcul des unités moniteur (calcul refait avec un calculateur différent) même si cet indicateur à progressé de 18%

24% de non validation par le médecin de la vérification du positionnement du patient par imagerie ...

 

Lire le communiqué de L'INCa - Institut National du Cancer.

 

Télécharger

 



Publié dans Radiothérapie

Commenter cet article