La prise en charge de la douleur est une obligation légale pour les professionnels

Publié le par C Bohec

http://www.infirmiers.com/images/logo/logo.gifLa prise en charge de la douleur, quelle que soient son intensité, son origine et ses victimes, est une obligation légale pour les professionnels de santé.

Les textes relatifs à la prise en charge de la douleur ne font pas de distinction selon les douleurs. En application du code de santé publique : « Toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur. Celle-ci doit être en toute circonstance prévenue, évaluée, prise en compte et traitée » (article L1110-5).

Ce thème est au centre d'un article extrêmement bien documenté paru sur infirmier.com. Ce texte est un compte-rendu de l’intervention de Nathalie Lelièvre, juriste, spécialiste en droit de la santé et rédactrice d’Infirmiers.com, pendant la journée de la SFETD (Société française d’étude et de traitement de la douleur) de décembre 2010.

La conclusion de l'article d'infirmier.com :

"L’analyse des engagements (plans de lutte contre la douleur, textes juridiques, décisions de justice, formation des professionnels…) laisse à penser que la prise en charge de la douleur évolue dans le bon sens. Pourtant, entre l’engagement individuel des professionnels et l’accompagnement matériel de cette volonté, des difficultés persistent.

La bonne volonté, l’engagement contre la douleur sont encore trop souvent bloqués par des considérations économiques. « La permanence et la durée ne sont promises à rien, pas même la douleur » (Proust). C’est de cela qu’il faut partir, en souhaitant que l’ensemble des textes relatifs à la prise en charge de la douleur permette à l’ensemble des soignants d’accomplir leur mission de soulager la douleur des patients".

Lire l'article complet sur le site infirmiers.com : Prise en charge de la douleur : aspects médico-légaux

Publié dans Patients

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article