L’Inca va signer avec l'état son premier contrat d’objectifs et de performance

Publié le par C Bohec

Le conseil d’administration de l’Institut national du cancer (Inca) a voté la proposition de contrat d’objectifs et de performance qui doit être signé avec l’Etat.

 

Ce document assigne six objectifs stratégiques à l’Inca, assortis d’indicateurs de performance, pour la période 2011-14.

 

L’Inca doit "assurer une meilleure coordination entre les différents acteurs de la lutte contre le cancer", "produire une expertise de qualité"  avec un objectif de progression de 5% par an du nombre de documents d’expertise  (il faut dire que les professionnels attendent avec impatience certaines recommandations de bonnes pratiques !) et développer la veille scientifique.

En matière de recherche, l’institut doit "faire émerger l’innovation scientifique, technologique et organisationnelle et favoriser sa diffusion, tout en maîtrisant les conditions de sa mise en oeuvre".

L’indicateur de performance est le nombre de projets retenus pour un financement dans l’année, qui doit passer de 370 en 2010 à 500 en 2014.

Les autres objectifs sont : "favoriser l’appropriation des résultats de l’expertise et de l’innovation par le grand public, les patients, les professionnels de santé et les chercheurs" (sur cet objectif les réseaux régionaux de cancérologie seront certainement mis à contribution), le suivi de la mise en oeuvre du Plan cancer et un renforcement de l’efficience de l’établissement. 

Lire la dépêche APM

Publié dans Plan Cancer

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article