Dépistage du cancer du sein : plus d’examens pour écarter un cancer du sein que pour le confirmer

Publié le par C Bohec

seinPARIS, 14 janvier 2011 (APM Santé) - En cas de mammographie suspecte lors du dépistage organisé du cancer du sein, les femmes n’ayant pas de maladie maligne subissent davantage d’examens que celles qui souffrent effectivement d’un cancer, avant d’aboutir au diagnostic final, selon une étude prospective néerlandaise publiée dans le British Journal of Surgery.

"La majorité des programmes de dépistage du cancer du sein se sont montrés efficaces pour diminuer la mortalité liée au cancer du sein", rappellent le Dr Lideke van der Steeg, du St Elisabeth Hospital à Tilburg (Pays-Bas) et ses collègues.

Les avantages de ce dépistage sont souvent clairement mis en avant, ce qui n’est pas le cas de ses éventuels inconvénients, qui sont la plupart du temps sous-évoqués, regrettent toutefois les chercheurs. "Etre recontactée pour des examens complémentaires après une mammographie suspecte est une expérience stressante pour beaucoup de femmes. Les effets à court terme incluent des symptômes dépressifs et de l’anxiété, en particulier quand une biopsie complémentaire est nécessaire", indiquent les chercheurs.

Leur étude a inclus 385 femmes dont la mammographie de dépistage était suspecte. Deux groupes ont été définis, avec d’une part, les 152 patientes chez lesquelles les examens complémentaires ont effectivement révélé un cancer, et d’autre part les 223 patientes souffrant d’une maladie finalement bénigne et dont la première mammographie était alors considérée comme faussement positive.

Les femmes du groupe faux-positif étaient plus jeunes que les autres, avec un âge moyen de 57,3 ans contre 60,2 ans. Elles étaient susceptibles de subir davantage d’investigations, puisque 32,2% ont dû réaliser plus de trois examens complémentaires pour parvenir au diagnostic final, contre seulement 14,5% des patientes atteintes de cancer.

 

Lire l'article complet (APM relayé par la SFC)

Publié dans Dépistages

Commenter cet article