Cancers tête et cou: continuer à fumer pendant la radiothérapie réduit la survie globale

Publié le par C Bohec

Dépêche APM : Les fumeurs qui continuent à fumer pendant un traitement de cancer de la tête et du cou par radiothérapie ont une survie globale inférieure à ceux qui arrêtent avant le traitement, montre une étude publiée dans l'International Journal of Radiation Oncology, Biology, Physics, journal de l'American Society for Radiation Oncology (Astro) et que les cancérologue appellent familièrement "le Rouge". Cette analyse sur 101 dossiers montre  avec un suivi médian de 49 mois, ils ont trouvé que 55% des patients sevrés étaient toujours en vie cinq ans plus tard contre 23% de ceux qui avaient continué à fumer. capendant la cause du décès n'est pas connu et selon les auteurs il est possible que les fumeurs soient plus sujet à des décès cardio-vasculaire que ceux qui ont réussi à s'arrêter.

Cepenant dans cette étude observationnelle, ont été rapportés chez les patients qui continuaient à fumer de moins bons pronostic, une majoration des complications des traitements.

Résumé sur APM

 

Publié dans Cancérologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article