Cancer du colon : confirmation de la capacité des chiens à détecter un cancer

Publié le par C Bohec

  Actuellement le dépistage du cancer  colo-rectal (CCR) se fait en France par HémocultII  pour les personnes sans symptomes, facteurs de risques ou antécédents familiaux particuliers et par colonoscopie d'emblée pour les autres. Or si la spécificité du test Hémocult (capacité à détecter un non malade)  se situe entre 96 et 99%, sa sensibilité (probabilité d'avoir un test positif quand on est malade) n'est que de 50%. La colonoscopie quand à elle est un acte invasif qui n'est pas dénuée de risque.


Une étude a été réalisée en utilisant l'odorat canin afin de déterminer si la détection par l'odeur peut devenir un outil efficace dans le dépistage du CCR.  

  Chaque groupe d'essai se composait d'un échantillon d'un patient avec le CCR et quatre échantillons de contrôle de bénévoles sans cancer. Ces cinq échantillons ont été placés au hasard et séparément dans cinq boîtes.  

  Un labrador spécialement formés à la détection du cancer du parfum. On a observé devant quel échantillon il s'asseyait.

 

  Résultats 33 groupes d'air expiré et et 37 groupes d' échantillons de selles, ont été testés.

Parmi les patients atteints de CCR et les contrôles, la sensibilité de la détection olfactive canine des échantillons d'haleine par rapport au diagnostic classique par coloscopie était de 91%  et la spécificité était de 99%.

La sensibilité de la détection olfactive canine des échantillons de selles était de 97%  et la spécificité était 99%.

 

La précision de la détection olfactive canine a été élevé, même pour un cancer précoce et n'a pas été entravée par un tabagisme, une maladie  colorectale bénigne ou  inflammatoire.

 

En  Conclusions, Après les recherches sur la détection canines des  cancers du sein, du poumon, de la prostate,  cette étude confirme une fois de plus qu'une odeur spécifique du cancer existe bel.Dans l'avenir, des études visant à identifier les composés organiques volatils responsables de cette odeur caractéristique seront  important pour le développement de nouvelles méthodes de détection précoce du CCR (autre que le chien bien sur !).

 

Colorectal cancer screening with odour material by canine scent detection

Hideto Sonoda, Shunji Kohnoe, Tetsuro Yamazato and all
gut.bmj.com on February 1, 2011
Abstract
 Article intégral

 

Lire aussi Cancer de la prostate : mieux que les PSA......la truffe du chien ?

Publié dans Dépistages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article