Bouger régulièrement diminuerait le risque de décès par cancer du côlon

Publié le par C Bohec

Pratiquer une activité physique de façon régulière protège du risque de décès par cancer du côlon, selon une grande étude prospective américaine publiée dans la revue Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention.

Les bienfaits de l’activité physique sont de mieux en mieux reconnus, avec par exemple des études montrant des bénéfices en termes de prévention et de récupération après traitements pour le cancer du sein.

Le lien entre exercice physique et le risque de cancer du côlon est bien établi, indiquent Katleen Wolin, du Washington University School of Medicine, à Saint-Louis (Missouri) et ses collègues. En revanche, peu d’études ont examiné si un changement dans le niveau d’activité physique affectait l’incidence de ce cancer ou la mortalité qui en découle, poursuivent les chercheurs.

Pour explorer cette question, leur étude a inclus 150.000 personnes, enrôlées entre 1992 et 1993 et suivies pendant près de 15 ans.

Selon les analyses, une variation du niveau d’activité physique n’influençait pas le risque de développer un cancer du côlon, ni celui d’en décéder.

Toutefois, une diminution significative de la mortalité par ce cancer a été observée entre les personnes qui ont maintenu un niveau d’exercice physique égal ou plus élevé que la valeur médiane rapportée, par rapport aux participants plus sédentaires (de -14% à -19% selon les ajustements statistiques). Lire la suite (APM)

Publié dans Epidémiologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article