LU POUR VOUS : Surveillance des femmes porteuses d’une mutation BRCA

Publié le par C Bohec

Une altération des gènes BRCA1 ou BRCA2 peut être à l’origine d’un risque accru de cancer du sein et/ou de l’ovaire. On estime qu’environ deux femmes sur 1 000 seraient porteuses de cette mutation. C'est ainsi qu'en France près de 21 000 personnes ont été détectées porteuses de ces mutations entre 2003 et 2014.

L'actrice Angélina Joli a médiatisé il y a quelques années le fait qu'elle en était porteuse. (*)

L’Institut publie des recommandations nationales/schémas de dépistage précoce et de traitements de réduction du risque de cancers du sein et des ovaires (et trompes) chez ces femmes.

Ces recommandations sont complémentaires de celles de la Haute Autorité de santé publiées en 2014 sur la détection précoce de ces mutations.

Le document de l'inca s'adresse principalement aux professionnels.

Ce document aborde :

  • les modalités de détection précoce du cancer du sein et des annexes chez ses femmes mutées ;
  • La Chirurgie mammaire et annexielle de réduction de risques ainsi que les autres approches des soins ;
  • Les aspects psychologiques.

Télécharger

En savoir plus :

Commenter cet article