Plan cancer III : 1 an après ...

Publié le par C Bohec

 L'Institut national du cancer publie son rapport d’activité 2014 : analyse la première année du 3 ième plan cancer et les 10 ans de son existence

 

L’Inca a pour mission de piloter la mise en œuvre globale du Plan cancer 2014-2019. Le premier rapport annuel a été remis au président de la République en février 2015.

Sur la prévention des cancers, l’Institut a contribué à l’élaboration du Programme national de réduction du tabagisme (PNRT), lancé en septembre 2014 (il y a encore du travail !! ndlr...), et en publiant un référentiel national de prise en charge des cancers bronchiques.

Dans le champ du dépistage, l’Institut a apporté son expertise pour le déploiement du test immunologique dans le programme de dépistage du cancer colorectal et prépare la généralisation, prévue pour 2017, d’un programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus.

Concernant les soins, l’Institut a élaboré des recommandations de prévention et de prise en charge des toxicités des chimiothérapies orales. La carte interactive de l‘offre de soins a été mise à jour, et un annuaire national des réunions de concertation pluridisciplinaire a été publié (avec toutes les limites d'un annuaire national encore perfectible ndlr). 18 réseaux nationaux pour la prise en charge des cancers rares de l’adulte ont été labellisés.

Dans le champ de la recherche, l’Institut a signé un accord-cadre avec l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) pour favoriser l’accès précoce des patients aux molécules innovantes, et le bon usage du médicament et des dispositifs médicaux. L’Institut et l’INSERM ont publié, en juin 2014, les résultats d’une enquête nationale nommée VICAN 2, qui porte sur les conditions de vie de plus de 4 000 personnes dont le cancer a été diagnostiqué deux ans avant l’étude.

Enfin, l’INCa a conclu une convention avec l’assurance maladie pour la constitution d’une « cohorte cancer ». d’après ses données.

Accéder à l'intégralité du communiqué de presse

Télécharger le rapport

 

 

Commenter cet article